Culture à Apt

Apt - Ville Romaine

Baptisée « Apta Julia » en hommage à Jules César, Apt a été fondée par les Romains sur la Via Domitia vers 45 av. JC. La cité jouit d’un riche patrimoine : la cathédrale-basilique Sainte Anne et trois musées qui racontent le Pays d’Apt. Capitale des fruits confits, Apt accueille aussi tous les samedis depuis le XIIe, un des plus beaux marchés de Provence.

Patrimoine

Cathédrale Saint Anne

Jouxtant la Tour de l’horloge la Cathédrale basilique Sainte Anne est le monument le plus remarquable de la cité. De style baroque sur une infrastructure romaine, la cathédrale se compose de deux cryptes : la crypte inférieure, vestige d’un édifice romain du Ier siècle, et la crypte supérieure du XIe siècle. La sacristie renferme les reliques et le trésor de Sainte-Anne. Place de la Cathédrale, 84400 Apt

Chapelle Sainte Catherine (XVIIe)

Cette chapelle est classé au titre des monuments historiques depuis le  31 décembre 1984. Après avoir été utilisé par la commune d'Apt, pour abriter le musée archéologique de la ville, la chapelle a fait office de temple, pour la communauté protestante, dans les années 1990. Rue Scudéry, 84400 Apt

L'Hôpital d'Apt

Construit au début du XVIII  siècle, prend la suite d'un ancien établissement, l'hôpital Saint-Castor, du nom d'un évêque d'Apt. Il était géré par les Sœurs de Saint Vincent de Paul. La pharmacie de l'hôpital date de 1754, par le rachat du fond d'un apothicaire de Saint-Saturnin-lès-Apt1 L'ensemble des bâtiments, ainsi que la chapelle, ont été inscrit au titre des monuments historiques le 16 novembre 1989. Avenue Philippe-de-Girard, 84400, Apt.

Tour de l’Ho

Face au rocher de Saignon, La Tour de l’Hôpital datant du XIVe siècle, est l’un des rares vestiges de l’enceinte médiévale. « La tour de l’Hô » pour les aptésiens, est la plus connue des deux tours subsistantes des remparts. Construite en 1376, au point le plus élevé du tracé des remparts, elle jouxtait, jusqu’au milieu du XIXe siècle les jardins de l’hôpital, auxquels elle doit son nom et sa survie : faisant partie intégrante de la clôture des jardins de l’établissement, elle a été épargnée par les démolitions des années 1830. Couronnée de créneaux à l’origine, elle n’a gardé que ses mâchicoulis protégés par une toiture moderne. Une amorce du rempart et du chemin de ronde se voient encore aujourd’hui. 125, Boulevard National, 84400 Apt

 

Porte de Saignon (XIVe)

La porte de Saignon était l’une des six portes d’Apt, elle donnait accès à l’est de la cité.

 

Autres lieux d'histoire et d’intérêt

Musée d’Apt

Le Musée d'Apt propose une exposition complète retraçant l’histoire de l’activité économique du Pays d’Apt au travers de ses spécialités : faïences, fruits confits et ocres qui en ont fait sa renommée.

A travers l’histoire de l’époque industrielle, le musée présente les principaux aspects d’une véritable aventure qui, à travers les périodes de prospérité et de crise, continue, depuis le XVIII° siècle, de façonner l’histoire du pays et la vie de ses habitants.

L’activité industrielle du Pays d’Apt se caractérise par la transformation des trois principales ressources naturelles de la région : l’ocre, pour fabriquer les pigments de couleur, l’argile pour les faïences et les céramiques architecturales, les cultures fruitières pour la fabrication des fruits confits.

Maison du Parc du Luberon

Dans un hôtel particulier du XVIIe siècle, découvrez le Luberon à travers son musée géologique et des expositions permanentes sur la faune, la flore et l’habitat. 

Le musée de Géologie est situé dans la Maison du Parc, au cœur de la ville. A partir d’une riche collection de fossiles du territoire du Luberon, d’une illustration abondante, de manipulations ludiques et d’explications adaptées au grand public, il offre au visiteur un regard nouveau sur le Luberon, ses paysages et l’histoire qu’ils nous racontent.

 

 Place du Septier

La Place du Septier est le coeur de l’un des anciens quartiers nobles, bordée d’hôtels particuliers, dont le Palais Consulaire Colin d'Albertas (XVIIe), un joyau de l'art baroque provençal.

Place Gabriel Péri

La Sous-préfecture, est l’ancien palais épiscopal. Au sud, se trouve les « jardins de la Sous-préfecture » et la « Tour de l’Evêché » (XIIIe et XIVe).

Jardin public (XXe)

Écrin de verdure très apprécié lors des chaudes journées estivales, le jardin public d’Apt a été conçu en 1903 comme une escapade de verdure au milieu de la ville et de ses activités. 

Pour une promenade, une sieste ou un pique-nique, ce jardin est une véritable invitation au voyage et à la rêverie. Au détour d’un sentier ombragé, on ne compte plus les fontaines et les petites grottes qui ponctuent le paysage et qui confèrent à ce jardin un charme inégalé. Le jardin public se compose de nombreuses variétés d’arres venues de toutes les régions du monde.

On y retrouve des étudiants préparant leur cours, des retraités se promenant, de jeunes parents et leurs enfants. Lycéens, étudiants, travailleurs en pause s'y restaurent le midi. Des musiciens ou des acteurs de théâtre profitent de cet espace pour répéter.

 Chaque été, habitants et visiteurs se rassemblent sur ses pelouses pour des concerts de musique du monde en plein air.

 Retrouvez toutes les informations touristiques sur le site de l'office de tourisme :

www.luberon-apt.fr